Souvenez-vous du temps où les demandes de rançon pour libérer un important otage n’existaient que dans les films? Aujourd’hui, ces demandes sont numériques et l’important otage c’est l’ensemble des fichiers – dossiers et photos – sur votre ordinateur. Le rançongiciel est une forme de maliciel que les criminels vous leurrent afin que vous installiez sur votre ordinateur pour qu’ils essaient ensuite de vous soutirer de l’argent.

Comment la fraude se produit-elle?

Le rançongiciel est un logiciel malveillant, que vous téléchargez habituellement par erreur sur votre ordinateur lorsque vous cliquez sur des fenêtres-pub, pièces jointes ou sites Web infectés. Une fois que le maliciel est installé sur votre ordinateur, les pirates pourront s’en emparer et crypter vos fichiers, y compris vos documents et photos. Lorsque les fichiers sont cryptés, ils sont pratiquement verrouillés, et les fraudeurs exigeront le paiement d’une rançon pour les décrypter et les déverrouiller.

Pour garantir le paiement de la rançon, les criminels exigent souvent le paiement de petites sommes d’argent – parfois la modique somme de 100 $ –, voire en cryptomonnaie (bitcoins), une nouvelle forme de monnaie numérique, de sorte que la destination des paiements ne puisse être retracée. Rappelez-vous que, même si vous payez la rançon, il n’y a aucune garantie que les pirates décrypteront vos fichiers.

La meilleure façon de vous protéger contre un rançongiciel est d’empêcher le téléchargement initial des logiciels malveillants sur votre ordinateur.

Comment se protéger

Voici quelques conseils :

  • Installez un logiciel antivirus et antimaliciel réputé, et gardez-le à jour.
  • Prenez le temps d’installer la plus récente version de votre système d’exploitation.
  • Sauvegardez fréquemment vos fichiers sur des systèmes de stockage externes, comme un disque dur externe ou une plateforme infonuagique, qui ne sont pas reliés à votre ordinateur. S’ils le sont, vos données sauvegardées pourraient être verrouillées aussi.
  • Faites preuve de prudence et ne cliquez pas sur des liens ni n’ouvrez des pièces jointes provenant d’adresses inconnues – vous pourriez par inadvertance télécharger le maliciel en cliquant sur une pièce jointe, un lien ou une fenêtre contextuelle en ligne.
  • Assurez‑vous qu’un bloqueur de fenêtres publicitaires protège votre navigateur Web.

Que faire si vous êtes victime d’un rançongiciel?

Il peut être très difficile de décrypter vos fichiers et d’éliminer le rançongiciel de votre ordinateur. Si vous êtes victime d’un rançongiciel, vous pouvez envisager ce qui suit :

  • Consultez votre fournisseur de logiciel antivirus - si vous vous connaissez en récupération de données, vous pourrez essayer de supprimer les logiciels malveillants vous‑même. Certains fournisseurs peuvent déceler ce maliciel et offrir des instructions et des logiciels pour remédier au problème.
  • Consultez un spécialiste de la sécurité informatique – un professionnel peut être en mesure de vous aider à supprimer le rançongiciel et à restaurer vos fichiers si vous les avez sauvegardés.
  • Changez vos mots de passe – changez tous vos mots de passe en ligne, en particulier ceux qui donnent accès aux services bancaires en ligne. De cette façon, les criminels ne pourront pas accéder à vos comptes s’ils arrivent à récupérer vos mots de passe.
  • Signalez la fraude – alertez votre police locale et le Centre antifraude du Canada.

Pour en savoir davantage