La Médaille d’honneur est décernéeChaque année, la Médaille d’honneur des banques canadiennes reconnaît des actions policières exceptionnelles dans la lutte contre le crime dont font l’objet les banques du Canada. Les récipiendaires de cette prestigieuse récompense ont fait preuve d’un dévouement qui va au-delà de leur devoir lorsqu’il s’agit de prévenir les crimes contre les institutions financières du Canada et de faire enquête dans ce domaine.

Depuis 1972, l’Association des banquiers canadiens (ABC) a rendu hommage à 269 policiers canadiens. La Médaille d’honneur est décernée chaque année lors d’une cérémonie officielle dans le cadre de la Conférence annuelle de l’Association canadienne des chefs de police.

Assurer la protection de ses employés et de ses clients est une priorité pour le secteur bancaire canadien. Les crimes commis contre nos banques vont du vol à main armée à la fraude de haute technologie très organisée. Nos institutions financières et les forces de l’ordre continuent de collaborer étroitement afin de lutter contre le crime au quotidien.

 

Voici des renseignements sur les moyens d’assurer votre propre protection contre le crime financier.

Admissibilité

Tous les membres assermentés actifs (au moment des événements) des forces de l’ordre sont admissibles à cette récompense, dont les agents spéciaux et les gendarmes auxiliaires assermentés.

La Médaille représente la plus prestigieuse récompense remise par l’ABC à un membre assermenté des forces de l’ordre (dont les agents spéciaux et les gendarmes auxiliaires assermentés) en reconnaissance de ses réalisations exceptionnelles dans une enquête impliquant le secteur bancaire1, notamment des actes de bravoure et de courage, ainsi que des preuves d’ingéniosité, en vue de surmonter des obstacles et des circonstances difficiles et d'amener l’enquête à une conclusion réussie.

La récompense peut être individuelle ou de groupe. Voici les critères de mise en candidature :

Individuelle : Cette récompense est remise à un membre assermenté des forces de l’ordre pour une enquête singulière, et pas nécessairement médiatisée, impliquant une banque. Le policier aura fait preuve de diligence exceptionnelle en vue de surmonter des obstacles et des circonstances difficiles. Également, cette récompense peut être attribuée à un policier qui s’est exposé, délibérément, à un grand risque (menaces de blessures corporelles graves ou de mort, danger imminent, etc.) afin de protéger des vies, dont celles d’employés et de clients d’une banque, ou des biens matériels appartenant à une banque.  

Groupe (Équipe) : Cette récompense est remise aux membres assermentés des forces de l’ordre (dont les gendarmes auxiliaires assermentés) qui travaillent au sein d’un groupe ou d’une équipe sur une enquête impliquant le secteur bancaire. Les résultats de l’enquête devront démontrer un rendement exemplaire dans des circonstances difficiles menant à une conclusion réussie de l’enquête. Il peut s’agir d’une enquête sur un vol de succursale, où des employés et des clients auraient été à risque, ou d’une enquête sur des actes frauduleux contre une ou plusieurs banques, posés par un groupe de crime organisé.

Voici de plus amples renseignements au sujet des critères d’attribution de la médaille et des formulaires de mise en candidature.

Lauréats de 2019

Photo : Agent Kaine Mildenberger, détective Tenzin Tsering, détective Mark Enright

Fraude organisée – Détective Tenzin Tsering et agent Kaine Mildenberger, Service de police de la Ville de Toronto, Unité des crimes financiers (récompense de groupe)

Entre juillet 2017 et septembre 2018, une série de fraudes complexes a été perpétrée par des groupes du crime organisé actifs dans la région du Grand Toronto. Trois importantes affaires de vol d’identité, de prises de comptes et d’identités synthétiques ont eu un grand impact sur le secteur financier, principalement sur une grande banque canadienne. Dans tous ces cas, les fraudeurs ont eu recours à des maliciels, à l’hameçonnage et à des techniques d’ingénierie sociale afin d’obtenir illégalement les renseignements personnels et financiers d’entreprises et d’individus, engendrant une perte collective qui a dépassé les 770 000 $.

Dans le cadre de trois enquêtes rigoureuses menées par l’Unité des crimes financiers, section du crime organisé, du Service de police de la Ville de Toronto, en collaboration avec les banques visées, la détective Tsering et l’agent Mildenberger ont joué un rôle clé dans l’identification et le démantèlement de ces groupes de criminels, amenant les responsables devant la justice. L’ABC et les banques affectées félicitent les enquêteurs de la police de Toronto pour leurs efforts exemplaires, leur sens aigu de l’observation et leur démarche innovante dans la résolution de ces affaires extrêmement compliquées, qui ont conduit à cinq arrestations, plusieurs mandats de perquisition la découverte de nombreuses identités falsifiées et le recouvrement de plusieurs profils de clients.

Vols à main armée – Détective Mark Enright, Service de police de la Ville de Calgary (récompense invididuelle)

Entre mai et décembre 2018, un suspect armé d’un couteau a dérobé huit fois les usagers d’un guichet automatique bancaire (GAB) d’une succursale à Calgary. Se mettant à l’abri des caméras de surveillance, le coupable guettait les clients qui entraient seuls dans le vestibule des GAB. Une fois le client à l’intérieur, l’individu l’attaquait avec son couteau, le volait, bloquait sa sortie et le menaçait avant de fuir à pied. Visant une banque en particulier, le suspect a poursuivi ses actes violents jusqu’à la fin de 2018. Tous les vols ont eu lieu sous le couvert de la noirceur des premières heures du jour, suscitant de grandes inquiétudes dans la collectivité ainsi que parmi les employés et les clients de la banque.

Le 29 décembre 2018, le détective Mark Enright a pris l’initiative personnelle d’effectuer une opération de surveillance statique. Il a observé un homme se diriger vers la banque, portant des vêtements similaires à ce que portait le suspect dans les cas de vol précédents. Il a pris note du masque que portait l'homme caché près de la succursale, dans l'attente de sa prochaine victime. Tout en gardant le suspect sous surveillance, le détective Enright a appelé du renfort. Alors que la police était en route, le suspect a tenté de quitter les lieux. Le détective Enright l'a suivi à pied et a remarqué qu'il avait un couteau sur lui. L'homme s'est dirigé dans une ruelle où le détective Enright lui a bloqué l’issue, permettant ainsi son arrestation. Par la suite, le détective Enright a cherché et trouvé l'arme dont le suspect s'est débarrassé. Durant l'interrogatoire, le suspect a avoué les 16 vols qu'il a commis, dont la moitié l’année d’avant.