L’hygiène informatique en ligne, ou cyberhygiène, semblerait l’équivalent numérique d’un traitement de canal! Or, il ne s’agit que d’un ensemble de simples mesures dont nous devons faire une habitude afin de protéger nos appareils contre les cybermenaces. Dans notre vie quotidienne, nous dépendons largement d’éléments en ligne. Notre cybersécurité est devenue donc un impératif. Au Canada, les services bancaires en ligne sont très populaires. En effet, plus des deux tiers des consommateurs (68 %) accèdent à leurs services bancaires principalement sur une plateforme numérique, soit le site Web ou l’application mobile de leur banque, car c’est facile, pratique et sécuritaire. Et les banques au Canada utilisent des technologies avancées et de multiples niveaux de sécurité afin de protéger leurs clients qui effectuent ainsi leurs opérations bancaires. Les clients aussi peuvent adopter des mesures pour se protéger eux‑mêmes contre les cybermenaces. Lisez la suite ou regardez notre vidéo afin d’en apprendre davantage sur les moyens que vous pouvez prendre.

Quatre mesures simples que vous pouvez prendre pour protéger votre ordinateur et vos appareils mobiles

1. Protégez votre ordinateur et vos appareils mobiles

Protégez vos appareils contre les logiciels malveillants en installant un antivirus, un antiespion et un pare‑feu sur tous vos appareils. Ces programmes doivent être toujours activés et maintenus à jour pour veiller à la sécurité de vos données.

Également, pour protéger vos données, faites bien attention si jamais vous effectuez des opérations financières lorsque vous utilisez une connexion WiFi publique et ne téléchargez une application bancaire qu’à partir du site Web de la banque ou auprès d’un fournisseur reconnu.

2. Choisissez des mots de passe forts

Assurez‑vous de choisir un mot de passe pour votre compte bancaire qui sera difficile à deviner par des criminels. Et n’utilisez pas le même mot de passe pour plusieurs sites! S’il y a une faille de sécurité sur l’un des sites, votre mot de passe pourrait se retrouver entre les mains de criminels qui l’utiliseraient pour accéder à vos comptes sur d’autres sites. Il est difficile de créer une myriade de mots de passe, mais voici deux astuces pour vous inspirer.

  • Utilisez le titre d’une chanson qui a pour vous un lien avec le site en question.
  • Créez une formule personnelle au moyen d’une combinaison de lettres, de chiffres, de symboles. Par exemple, une combinaison de votre plat préféré (sushi), de votre chiffre chanceux (21) et des trois premières lettres du site auquel vous voulez accéder, disons Facebook, produira FACsushi21 comme mot de passe!

3. Ne communiquez jamais vos renseignements personnels

Votre banque pourra communiquer avec vous par texte, par courriel ou au téléphone, mais ne vous demandera jamais de lui donner des renseignements personnels, comme le numéro de votre carte de crédit, votre NIP ou le mot de passe de votre compte en ligne. Ces renseignements sont déjà sauvegardés dans ses systèmes! Dans de tels cas, si vous avez des doutes, communiquez vous‑même avec votre banque à une adresse électronique ou à un numéro de téléphone que vous savez être légitime.

4. Quelque chose qui cloche? Parlez à votre banque...

Vérifiez régulièrement vos relevés bancaires et de carte de crédit, et passez souvent en revue les transactions en ligne. Signalez immédiatement à votre banque toute transaction que vous n’avez pas accomplie vous‑même.

Par ailleurs, l’ABC publie périodiquement un Conseil en matière de protection de la fraude. Inscrivez‑vous afin de recevoir régulièrement les conseils et les renseignements pertinents à la cyberhygiène et à la sécurité de votre argent et de vos renseignements personnels.