Il existe de nombreux types de fraude immobilière. Mais la fraude reliée au titre de propriété est celle dont les aînés ayant une propriété doivent se méfier le plus.

Qu’est-ce que la fraude liée au titre de propriété?

Ce type de fraude survient lorsqu’un fraudeur usurpe l’identité d’un propriétaire et utilise ensuite cette fausse identité pour se faire passer pour le propriétaire. Il peut alors assumer le titre de la propriété, la vendre ou obtenir un prêt hypothécaire ou d’autres propriétés au nom du propriétaire.

Que fait ma banque pour me protéger de la fraude immobilière?

Les banques travaillent sans relâche pour vous protéger de la fraude. Toutes les banques possèdent des équipes de sécurité et de lutte à la fraude qui travaillent 24 heures sur 24 afin de s’assurer que les mesures de sécurité sont sans cesse améliorées, que la technologie est maintenue à la fine pointe et que le secteur bancaire aide les corps policiers dans leurs enquêtes afin de mettre la main au collet des criminels et faire en sorte qu’ils se retrouvent derrière les barreaux.

De plus, les banques et l’Association des banquiers canadiens participent à des groupes de travail sur la lutte à la fraude immobilière, un peu partout au pays. Ils permettent de réunir des prêteurs, des policiers, des gouvernements, des groupes immobiliers, des juristes et d’autres groupes, qui examinent de près la fraude immobilière afin de déterminer les changements qui peuvent être apportés, individuellement et collectivement, pour prévenir la fraude et protéger les Canadiens. Ce travail se poursuit. Jusqu’à présent, des changements importants ont été apportés pour éviter que certains cas de fraude ne se produisent.

Comment puis-je me protéger de la fraude des titres?

Protégez vos renseignements personnels de l’usurpation d’identité :

  • Ne donnez jamais vos renseignements personnels au téléphone, par courriel ou dans Internet à moins d’avoir vous-même initié le contact ou de connaître la personne avec qui vous faites affaire.
  • Si cela vous paraît trop beau pour être vrai, il en est probablement ainsi – avant de révéler tout renseignement personnel, sachez comment il sera utilisé et s’il sera partagé.
  • Soyez attentif à vos cycles de facturation. Renseignez-vous auprès des créanciers lorsque vos factures n’arrivent pas à temps.
  • Surveillez votre courrier. Déposez le courrier sortant dans les boîtes aux lettres de la poste ou au bureau de poste local. Retirez rapidement le courrier de votre boîte aux lettres après la livraison. Assurez-vous que le courrier est acheminé ou réacheminé si vous changez d’adresse.
  • Réduisez au minimum les renseignements qui vous identifient et le nombre de cartes que vous portez sur vous.
  • Conservez les articles portant des renseignements personnels dans un endroit sûr. Un voleur d’identité fouillera le contenu de votre poubelle ou de vos bacs de recyclage. Assurez-vous de déchirer ou de déchiqueter les reçus, les copies de demandes d’adhésion de carte de crédit, les formulaires d’assurance, les relevés du médecin et les propositions de crédit que vous recevez par la poste.
  • Ne donnez votre numéro d’assurance social (NAS) qu’en cas d’absolue nécessité. Proposez d’autres types d’identification, si possible.
  • N’ayez sur vous votre carte de NAS que si cela est nécessaire; rangez-la en lieu sûr.
  • Vérifiez votre rapport de solvabilité régulièrement pour vous assurer qu’il n’y a pas de divergences.
  • Réviser votre rapport de solvabilité peut vous aider à savoir si quelqu’un a ouvert un compte financier en votre nom sans autorisation. Il existe deux agences d’évaluation du crédit au Canada : Equifax Canada et TransUnion Canada. Vous pouvez obtenir sans frais, par la poste, une copie de votre rapport de solvabilité auprès d’une agence d’évaluation du crédit. Une version en ligne de ces rapports peut aussi être obtenue à peu de frais.
  • Vous pouvez également mener une recherche de propriété auprès du bureau d’enregistrement des titres de propriété de votre province pour vous assurer que le titre de votre maison est à votre nom.

L’agence de la consommation en matière financière du Canada offre également des renseignements utiles à ce sujet.