Quelqu’un communique avec vous et vous n’êtes pas certain(e) si c’est pour des raisons d’affaires légitimes? Posez-vous les questions suivantes

  1. Est-ce qu’on vous demande des renseignements personnels ou financiers par téléphone, courrier électronique ou message texte? Votre banque ne vous appellera jamais pour vous demander des renseignements personnels ou des détails concernant vos comptes bancaires, mots de passe, cartes de crédit et autre, car elle possède déjà ces renseignements.
  2. Est-ce qu’on vous a demandé votre NIP ou votre mot de passe? Une banque ou un fournisseur de service ne communiquera pas avec vous pour vous demander vos mots de passe ou des indices concernant vos mots de passe (p. ex., le nom de jeune fille de votre mère).
  3. Attendiez-vous des chèques ou une nouvelle carte de crédit que vous n’avez pas reçus dans votre boîte aux lettres? Quelqu’un a peut-être volé votre courrier et pourrait avoir accès à vos renseignements personnels.
  4. Est-ce qu’on vous demande de payer à l’avance le montant intégral de biens ou de services? N’envoyez jamais d’argent à quelqu’un que vous ne connaissez pas pour des biens ou des services que vous n’avez pas reçus.
  5. Quelqu’un vous presse-t-il d’agir maintenant? Si quelqu’un vous fait pression pour agir immédiatement, c’est un signe que ce n’est peut-être pas légitime. Prenez votre temps, n’envoyez pas d’argent et ne donnez aucun renseignement jusqu’à ce que vous soyez sûr qu’il ne s’agit pas d’une escroquerie.