Depuis le début de la pandémie, nous sommes nombreux à profiter davantage de la possibilité de faire nos achats en ligne : c’est facile, c’est rapide et c’est livré jusqu’à chez nous. Les criminels en profitent également pour créer des applications et des sites Web frauduleux, qui ressemblent à s’y méprendre aux vrais, dans l’objectif de s’emparer de nos renseignements personnels.

Comment reconnaître le vrai du faux

Les escrocs conçoivent des applications et des sites d’achat en ligne qui ressemblent aux applications et aux sites des vrais détaillants, avec leur logo et leur nom. Ces sites Web ne sont qu’une façade pour que ces criminels puissent voler les données des cartes de crédit et les renseignements personnels importants des clients ainsi leurrés. Aussi, les cybercriminels mettent, sur les plateformes mobiles, de fausses applis qui, ils l’espèrent, seraient téléchargées. Si vous en téléchargez une, la fausse application mobile placera un maliciel sur votre appareil, ou accédera à vos renseignements importants lorsque vous utiliserez votre appli bancaire mobile.

L'Agence de la consommation en matière financière du Canada donne des conseils pouvant vous aider à reconnaître les sites Web frauduleux :

  • Le site Web est mal conçu, ne présente pas une image professionnelle et contient des hyperliens rompus.
  • Vous ne parvenez pas à connaître l'adresse civique ou le numéro de téléphone de l'entreprise.
  • Les politiques relatives aux ventes, aux retours et à la confidentialité sont difficiles à repérer ou ne sont pas claires.
  • Le bouton « Retour » ne fonctionne pas. En d'autres mots, vous n'arrivez pas à quitter une page ou à retourner à la page précédente.
  • On vous demande des informations sur votre carte de crédit à un moment où vous n'achetez rien.

Les principales plateformes d’achat d’applications mobiles, comme le App Store d'Apple ou le Play Store de Google, surveillent le contenu versé dans leur plateforme et suppriment régulièrement les applis malveillantes. Vous devez quand même faire attention à ce que vous téléchargez. Voici quelques signes révélateurs d’une fausse appli mobile :

  • Le nom du diffuseur (habituellement affiché sous le nom de l’appli) d’une fausse application ressemblerait au nom d’un diffuseur légitime, mais il y a toujours des différences.
  • La description de l’appli est mal rédigée ou n’affiche aucun commentaire.
  • Il faut un nombre d’autorisations excessif pour l’installation.
  • L’application produit beaucoup de fenêtres de publicité ou de demandes de saisie de renseignements personnels.

Moyens de vous protéger

  • Magasinez auprès de détaillants connus et fiables qui ont une adresse postale avec numéro de rue et un numéro de téléphone opérationnel.
  • Téléchargez l’application mobile de votre détaillant à partir de son site Web au lieu de la chercher sur la plateforme des applis mobiles.
  • Assurez‑vous que l’adresse électronique du site commence par « https » et qu’une icône de cadenas est affichée sur la barre d’adresse. L’adresse qui commence par « https » au lieu de « http » (s pour sécurisé) signifie que le site est sécurisé au moyen d’un certificat SSL.
  • Ne vous laissez pas leurrer par les annonces de produits introuvables ou moins chers (comme les gels antibactériens ou les produits nettoyants). Si une offre vous semble trop belle pour être vraie, c’est qu’elle n’est probablement pas vraie.
  • Évitez l’usage des WiFi publics lorsque vous faites un achat ou que vous consultez vos renseignements financiers en ligne.
  • Ne répondez jamais aux messages contextuels qui apparaissent sur les sites ou les applications et vous demandent vos renseignements financiers.
  • Utilisez votre carte de crédit et évitez les sites et les applis qui demandent d’autres modes de paiement : transfert, carte de paiement prépayée, argent liquide ou paiement par un tiers prestataire.
  • Gardez à jour les programmes antivirus sur tous vos appareils.

Si vous êtes victime d’arnaques d’achat en ligne

Signalez toute arnaque au service de police de votre ville. Si des achats que vous n’avez pas effectués ont été portés à votre carte de crédit, ou si vous pensez avoir divulgué par erreur le numéro de votre carte, communiquez dans l’immédiat avec le fournisseur de la carte qui prendra les mesures appropriées pour vous protéger contre la fraude. Le numéro de téléphone se trouve au verso de votre carte de crédit.

L’avenir du travail dans les banques : profondément humain

Cinq principes directeurs stimuleront la création de la main‑d’œuvre de l’avenir dans le secteur, veillant à ce que les banques aient le bon équilibre entre capital humain et capital numérique pour naviguer à travers les méandres de l’économie moderne.

Tout

Neil Parmenter, président et chef de la direction de l’ABC, discute sur BNN Bloomberg des moyens employés par les banques pour bien traverser la pandémie de COVD-19 (en anglais)

Les Canadiens et leurs activités bancaires

Une carte-cadeau comme paiement d’une dette ou d’une facture? Ne vous laissez pas prendre…