Les nombreuses personnes qui travaillent désormais à domicile devront pallier les lacunes dans la sécurité informatique de leur nouveau bureau. Le Centre canadien pour la cybersécurité précise que les générateurs de cybermenaces profitent généralement d’événements d’envergure, plus particulièrement ceux qui causent inquiétudes et préoccupations, pour lancer des activités frauduleuses et des escroqueries. Voici des conseils simples à suivre afin d’instaurer des protocoles de sécurité chez vous, même si votre bureau à domicile ne consiste qu’en un ordinateur portatif et un sofa.

Protégez les appareils

Si vous utilisez votre ordinateur et votre cellulaire personnels pour le travail, assurez vous de prendre les précautions nécessaires.

  • Si possible, n’utilisez que les appareils fournis par votre employeur. Vous profiterez ainsi des mesures de sécurité déjà prévues contre les cybermenaces et le vol de renseignements relatifs à votre travail. Demandez à votre employeur les directives sur les façons d’accéder au réseau et aux fichiers de l’entreprise.
  • Veillez à ce que vos appareils soient protégés grâce à un mot de passe distinct pour chaque site Web qui donne accès à des renseignements de valeur. C’est très important vu que l’atteinte à la sécurité des données dans un site Web pourra entraîner l’acquisition de votre mot de passe par des criminels qui essaieront de l’utiliser sur d’autres sites.
  • Vérifiez régulièrement que vos appareils mobiles ne contiennent pas des applications dont vous n’avez plus besoin. Enclenchez l’option « Enlever les apps inutilisées » si elle est offerte sur votre appareil. Voyez si d’autres caractéristiques de sécurité sont offertes. Les vieilles applications ne seraient plus prises en charge par les concepteurs et poseraient des risques.
  • Utilisez l’authentification multifactorielle pour accéder à vos appareils, si possible.
  • Améliorez la protection en installant des logiciels antivirus et anti‑espions ainsi qu’un pare feu sur tous vos appareils connectés, et mettez‑les à jour régulièrement. Installez les mises à jour et les correctifs aussitôt lancés. Installez toutes les nouvelles versions aussitôt commercialisées pour vous protéger des plus récentes menaces. Encore mieux : déclenchez la mise à jour automatique afin de ne rien rater!

Sécurisez le WiFi à domicile

Les fraudeurs savent que de nombreuses personnes travaillent à domicile de nos jours et ils essaient d’en profiter.

  • Modifiez le nom et le mot de passe par défaut de votre routeur à quelque chose de difficile à deviner. Et veillez à automatiser l’installation des mises à jour et des correctifs du routeur afin de vous protéger contre les menaces.
  • Établissez un réseau visiteur.

Protégez vos renseignements personnels et ceux d’autrui

Il est essentiel de séparer vos affaires professionnelles de vos affaires personnelles pour mieux protéger vos données, pour vous conformer aux règles de votre employeur et pour protéger l’intimité de votre famille.

  • Séparez le professionnel du personnel. Ne sauvegardez pas des documents ou des données du travail sur vos appareils personnels. Gardez votre travail à part et ne laissez aucun membre de votre ménage utiliser les appareils de votre entreprise.
  • N’imprimez que les documents dont vous avez absolument besoin. Déchiquetez tous ce qui contient vos renseignements personnels, ou ceux de vos clients ou de votre employeur.
  • Veillez à votre intimité en limitant ce qui apparaît à l’arrière‑plan durant vos téléconférences.
  • Assurez vous de faire fréquemment des copies de sauvegarde de vos fichiers personnels sur une source externe sécurisée. Également, vous devez savoir comment récupérer ces copies de sauvegarde et vous devez établir une liste de vérification, ou des sauvegardes automatiques, afin que ce soit fait régulièrement.
  • Installez les applications seulement à partir de sources fiables. Une logique malveillante, comme un logiciel espion qui surveille secrètement vos activités en ligne ou un espion de clavier qui enregistre secrètement les touches frappées sur votre clavier, peut être cachée dans le téléchargement et servir à accéder aux renseignements personnels, comme vos mots de passe et vos renseignements financiers.
  • Fermez des appareils, comme le haut-parleur intelligent, qui pourrait épier vos conversations.

Décelez les arnaques qui utilisent la pandémie

Les criminels essaient de tirer profit de la pandémie de COVID‑19. Ils envoient des courriels et des textes frauduleux afin de vous amener à révéler des renseignements personnels ou à cliquer sur des liens et des pièces jointes contenant des maliciels, sous prétexte de recevoir les prestations gouvernementales.

Méfiez‑vous! Les textes et les courriels frauduleux peuvent paraître authentiques. Les banques et les agences gouvernementales ne communiqueront jamais avec vous par texte ou courriel ni ne vous appelleront pour demander des renseignements personnels ou des renseignements sur votre compte. Par ailleurs, l’Agence du revenu du Canada ne vous avisera jamais ainsi du dépôt de votre prestation ni ne vous enverra un lien sur lequel vous devez cliquer, surtout si vous n’avez pas fait une demande de prestation!

Ressources

Le Centre antifraude du Canada a dressé une liste des arnaques signalées en lien avec la COVID‑19.

La Trousse de cybersécurité de l’ABC destinée aux consommateurs renferme une liste de vérification de la cyberhygiène ainsi que des conseils pour déceler les arnaques les plus fréquentes.

Le Centre antifraude du Canada offre des conseils pour assurer la sécurité en ligne durant la pandémie de COVID‑19.

L’application Alerte COVID pour appareils mobiles, développée par le gouvernement canadien, sert à aviser les personnes inscrites d’une possible exposition à la COVID‑19.

L’avenir du travail dans les banques : profondément humain

Cinq principes directeurs stimuleront la création de la main‑d’œuvre de l’avenir dans le secteur, veillant à ce que les banques aient le bon équilibre entre capital humain et capital numérique pour naviguer à travers les méandres de l’économie moderne.

Tout

Neil Parmenter, président et chef de la direction de l’ABC, discute sur BNN Bloomberg des moyens employés par les banques pour bien traverser la pandémie de COVD-19 (en anglais)

Les Canadiens et leurs activités bancaires

Protection des renseignements personnels