Toronto, le 26 juin 2020 – Les banques du Canada commencent dès aujourd’hui à accepter, de la part de leurs entreprises clientes, les demandes de la troisième phase du programme fédéral du Compte d’urgence pour entreprises canadiennes (CUEC).

En mai dernier, le gouvernement fédéral a annoncé un élargissement du CUEC. Désormais, un plus grand nombre d’entreprises exploitées par leur propriétaire ou dont la masse salariale est inférieure à 20 000 $ et les dépenses non reportables admissibles se situent entre 40 000 $ et 1,5 million de dollars peuvent faire une demande de prêt jusqu’à concurrence de 40 000 $, sans intérêt et avec radiation partielle. Le CUEC est administré par Exportation et développement Canada (EDC) qui collabore étroitement avec les banques canadiennes afin de fournir ces prêts. Les critères d’admissibilité se trouvent au lien suivant : https://ceba-cuec.ca/fr/

« Les petites entreprises sont la pierre angulaire de l’économie canadienne et une composante essentielle de nos collectivités, assure Neil Parmenter, président et chef de la direction de l’Association des banquiers canadiens. Avec le début de la troisième phase du programme du CUEC, un plus grand nombre d’entreprises sont admissibles au soutien financier nécessaire à leur stabilité et à leur redémarrage durant la reprise. »

Le gouvernement fédéral a établi de nouvelles conditions d’admissibilité à cette nouvelle phase du programme. Pour les deux premières phases du CUEC, la banque enregistrait son entreprise cliente après que cette dernière eut prouvé son admissibilité, et lui remettait les fonds directement. De son côté, EDC vérifiait l’admissibilité après l’octroi du prêt. Dans la troisième phase, EDC approuvera l’admissibilité au CUEC avant la remise des fonds. Donc, avant que le prêt ne soit approuvé par EDC, l'entreprise devra toujours fournir une attestation à son institution financière en plus de documents additionnels à EDC.

Jusqu’au 15 juin, plus de 669 000 demandes de prêt au CUEC soumises par des entreprises admissibles avaient été approuvées par les institutions financières, dont les banques, pour un total de plus de 26 milliards de dollars sans intérêt.

Association des banquiers canadiens

L’Association des banquiers canadiens est la voix de plus de 60 banques canadiennes et étrangères qui contribuent à l’essor et à la prospérité économiques du pays. L’ABC préconise l’adoption de politiques publiques favorisant le maintien d’un système bancaire solide et dynamique, capable d’aider les Canadiens à atteindre leurs objectifs financiers. www.cba.ca.

– 30 –

L’avenir du travail dans les banques : profondément humain

Cinq principes directeurs stimuleront la création de la main‑d’œuvre de l’avenir dans le secteur, veillant à ce que les banques aient le bon équilibre entre capital humain et capital numérique pour naviguer à travers les méandres de l’économie moderne.

Tout

Neil Parmenter, président et chef de la direction de l’ABC, discute sur BNN Bloomberg des moyens employés par les banques pour bien traverser la pandémie de COVD-19 (en anglais)

Les Canadiens et leurs activités bancaires

Une carte-cadeau comme paiement d’une dette ou d’une facture? Ne vous laissez pas prendre…