Le démarrage d’une entreprise au Canada présente aujourd’hui beaucoup d’attraits. L’évolution de notre économie et de notre société nous ouvre chaque jour de nouveaux marchés et de nouvelles avenues. Parallèlement, il n’y a jamais eu autant de ressources pour vous aider à démarrer votre petite entreprise.

Chacun a ses propres raisons pour se lancer en affaires. Mais tout le monde fait face à la même réalité : démarrer et faire prospérer son entreprise demande un effort considérable. Il s’agit d’un engagement qui nécessite du temps, de la planification, de la discipline, des fonds et de la persévérance.

Il n’existe pas de formule magique ou passe­-partout pour démarrer une PME, chaque entreprise étant aussi unique que son propriétaire. Toutefois, tout le monde peut prendre les mêmes mesures pratiques afin de veiller à ce que les fondements de l’entreprise soient solides.

Avant de vous lancer en affaires, assurez­-vous de bien vous préparer : développez votre idée d’entreprise, évaluez votre marché potentiel, établissez un plan d’affaires et une stratégie d’exploitation et prenez les dispositions de financement nécessaires.

Connaître votre marché

Une étude de marché est essentielle à la compréhension et à l’évaluation des marchés potentiels pour votre produit ou service. Les données ainsi recueillies représenteront une partie essentielle de votre stratégie de marketing et de votre plan d’affaires global.

Quelle est la demande potentielle pour vos produits ou services? Qui en a besoin? Prenez le temps d’en apprendre davantage au sujet de votre clientèle potentielle. Repérez vos concurrents et voyez comment ils s’y prennent. En fin de compte, l’étude de marché devrait vous permettre d’évaluer les chances de succès de votre idée d’entreprise.

Après avoir effectué votre étude de marché, vous pourrez commencer à planifier votre stratégie de marketing. La mise en marché de votre produit ou service dépend du type d’entreprise que vous démarrez et de l’importance des fonds dont vous disposez. Les stratégies de marketing diffèrent d’une entreprise à l’autre, mais elles présentent toutes certaines caractéristiques communes.

Posez­-vous les questions suivantes au moment d’élaborer votre stratégie de marketing :

Votre produit ou service – Quelles sont les caractéristiques et les qualités du produit ou service que vous comptez vendre? De quelle façon votre produit ou service se démarque-­t­-il?

Votre marché – Quelle est sa taille? Est­-ce un secteur en croissance? Quel est le positionnement de votre entreprise? En étant réaliste, de quelle part du marché pensez­-vous pouvoir vous emparer?

Vos clients – Qui seront vos clients? Pouvez­-vous les catégoriser par âge, par habitude d’achat ou autrement? Quels produits/services reçoivent­-ils actuellement?

Votre publicité – Comment allez­-vous informer les clients potentiels de l’existence de votre entreprise? Allez­-vous en faire la promotion activement ou compterez­-vous sur le bouche à oreille? Quels moyens vos concurrents utilisent­-ils pour se faire connaître? Qu’en est­-il des publicités imprimées, ou diffusées à la radio et à la télévision? Participerez­-vous à des salons professionnels ou envisagerez­-vous les occasions de publicité gratuite?

Vos tarifs – Comment établirez­-vous les prix de votre produit ou service? Quel message le prix enverra­-t­-il à vos clients au sujet de votre produit ou service; c.­‑à‑­d., le produit ou service sera­-t­-il perçu comme haut de gamme, milieu de gamme ou bas de gamme? Vos prix seront­-ils concurrentiels?

Votre chaîne de distribution – Comment comptez­-vous livrer votre produit ou service? Vos clients viendront­-ils à vous, ou vice versa? Vendrez­-vous directement à vos clients ou utiliserez­-vous des méthodes indirectes (par l’intermédiaire d’un distributeur ou d’un détaillant)?

Mettre sur pied votre entreprise

Il existe trois façons de vous établir à votre compte.

  1. Créer une nouvelle entreprise
  2. Acquérir une entreprise existante
  3. Investir dans une franchise

Chacune de ces options comporte des avantages et des inconvénients. Il importe donc de bien les explorer. Par ailleurs, le choix de la forme juridique appropriée dépend de divers éléments, tels que les répercussions fiscales et dans quelle mesure vous désirez investir votre actif personnel dans l’entreprise. Pour établir votre entreprise sur le plan juridique adressez-­vous au ministère fédéral ou provincial pertinent. À cet effet, demandez l’aide d’un avocat, d’un notaire ou d’un comptable.

chart - quelle forme jurisdique vous convient le mieux?

Exploiter votre entreprise

L’élaboration d’un programme d’exploitation courante fait également partie de l’étape de planification d’une nouvelle entreprise. Voici une liste des éléments à prendre en considération à ce chapitre.

Emplacement

Où sera située votre entreprise? Où comptez­-vous offrir votre produit ou service? Vos clients viendront-­ils à vous ou vice versa? Certaines entreprises louent ou achètent des locaux dans un immeuble, d’autres partagent des locaux tandis qu’un nombre croissant de propriétaires d’entreprise poursuivent leurs activités à partir de leur domicile. En fin de compte, le choix d’un emplacement dépend des besoins de l’entreprise, de la proximité des clients et des concurrents, et de facteurs tels que les taxes, les restrictions de zonage, le bruit et l’environnement. Pour certains types d’entreprises, le choix du bon emplacement revêt un caractère crucial.

Équipement, fourniture et matière première

Peu importe le type d’entreprise, vous aurez besoin d’une partie ou de la totalité des articles suivants : meubles de bureau, site Web, téléphone, télécopieur, ordinateur, logiciels, imprimante, modem, autre équipement de bureau (p. ex., photocopieuse) et papeterie. Dans le cas de certaines entreprises, vous devrez dresser une liste des matières premières nécessaires à la fabrication de votre produit ou déterminer les quantités à garder en stock.

Gestion financière

Le succès d’une entreprise repose entre autres sur la mise en place dès le départ d’un bon système de tenue de livres. On entend par tenue de livres, la tenue des comptes de l’entreprise. Ces comptes vous indiquent les sommes à payer et à recevoir par votre entreprise, ainsi que ses revenus. En plus de vous aider à mesurer les progrès de votre entreprise, ils vous permettent de respecter les exigences des administrations fédérale, provinciales et municipales en matière de fiscalité. Par exemple, l’Agence de revenu du Canada vous oblige à maintenir des registres précis des dépenses et des revenus de votre entreprise. Le gouvernement provincial en exige autant de vos registres de paie et de retenue à la source. Vous aurez peut-­être à calculer la taxe sur les produits et services, la taxe de vente provinciale, la taxe de vente harmonisée ou encore les cotisations aux programmes d’indemnisation des travailleurs, à l’assurance­-emploi et au RRQ/RPC.

À l’interne, le maintien de registres exacts vous permet de planifier la croissance de votre entreprise et d’en suivre l’évolution. Quels clients contribuent le plus à votre entreprise? Pourquoi les revenus sont­-ils en hausse ce mois­-ci par rapport au mois précédent? Aussi, le maintien de registres financiers exacts vous permet de vérifier si votre entreprise atteint les objectifs établis dans votre plan d’affaires.

Il existe de nombreux logiciels comptables qui peuvent faciliter la tenue de livres et la comptabilité.

Personnel

Vous devez peut-­être embaucher immédiatement vos employés ou attendre que l’entreprise soit en activité. Dans les deux cas, vous devez vous pencher sur un certain nombre de volets de la gestion du personnel : qualifications, rémunération, formation, salaires et avantages sociaux, masse salariale, impôts et comptabilité, et la législation sur l’emploi. Il est important de trouver les bonnes personnes pour travailler avec vous; essayez donc d’embaucher des gens dont les compétences compléteront les vôtres.

Nom et identité de l’entreprise

Vous devez choisir un nom pour votre entreprise, vous assurer que ce nom n’existe pas déjà et l’enregistrer.

Vous devez également apporter une attention particulière à l’image que vous souhaitez projeter sur votre carte professionnelle, vos enseignes, vos factures, votre site Web, vos enveloppes et votre papier à en­-tête.

Aspects juridiques

Avez­-vous besoin d’une licence ou d’un permis pour poursuivre vos activités? Quelle réglementation vise votre entreprise? Les questions d’ordre juridique varient selon l’entreprise, la municipalité et la province. Vous pouvez obtenir des renseignements généraux à cet égard en vous adressant à des organismes gouvernementaux ou privés, tels que la chambre de commerce, comme vous pouvez consulter un avocat ou un notaire.

Assurance

Qu’en est­-il de l’assurance? Bien qu’elles dépendent du type d’entreprise, vous aurez généralement à souscrire certaines assurances, telles que l’assurance responsabilité, l’assurance de biens, voire une assurance contre les pertes d’exploitation.

Conseillers

La plupart des propriétaires d’entreprises savent qu’ils ne peuvent pas tout faire seuls. Vous devrez probablement retenir les services de spécialistes dans les domaines suivants :

  • comptabilité et fiscalité;
  • réglementation gouvernementale (p. ex., étiquetage, quotas d’importation, normes de santé et de sécurité au travail);
  • services bancaires et financiers;
  • marketing et publicité;
  • assurances;
  • documents juridiques (p. ex., baux, brevets, marques de commerce et droits d’auteur);
  • technologie (p. ex., installation et entretien de systèmes informatiques et d’autres technologies).

Commerce électronique

Le recours à Internet et aux sites de réseautage peut vous ouvrir des marchés, vous permettant ainsi d’élargir votre clientèle. Décider de la pertinence d’avoir une présence en ligne dépend des objectifs de l’entreprise et de la rentabilité de cette initiative. Certaines entreprises auront une présence en ligne uniquement pour accroître leur visibilité et fournir de l’information, tandis que d’autres choisiront de se lancer réellement dans le commerce électronique. Il est toujours bon de voir ce que font vos concurrents. S’ils s’affichent en ligne, vous aurez intérêt à le faire aussi.

Plan d’affaires

La concrétisation de votre idée d’entreprise requiert une planification efficace sur le plan des finances, des opérations, du marketing et de la gestion.

Le plan d’affaires revêt souvent une importance cruciale lorsque l’entreprise doit emprunter d’importantes sommes d’argent. En effet, les prêteurs et les investisseurs veulent alors en obtenir un exemplaire. De nombreuses institutions financières et d’autres organismes offrent des pochettes d’information gratuites et des logiciels pour vous aider à établir un plan d’affaires et des prévisions de trésorerie.

Voici un sommaire des composantes types d’un plan d’affaires.

Un plan d’affaires type comprend une soumission financière qui inclut les grandes lignes de vos garanties, de votre proposition de remboursement et des prévisions de trésorerie.

Garanties

Pour se protéger, les prêteurs exigent souvent des garanties sous forme de biens personnels ou de biens d’entreprise. On entend par bien tout élément de valeur mesurable : biens immeubles, matériel, épargne et placements. Contrairement à l’actionnaire, qui attend seulement en contrepartie de son placement que ses titres prennent de la valeur, le prêteur tient à récupérer les fonds prêtés, que votre entreprise prenne ou non de l’expansion.

Proposition de remboursement

Ceux qui songent à investir dans une PME examinent généralement les facteurs suivants :

  • Capacité de remboursement : les investisseurs aiment voir un plan montrant les modalités de remboursement.
  • Gestion : ils aiment aussi savoir comment vous gérez votre plan d’affaires et vos activités.
  • Placement : vous devez convaincre les investisseurs que votre entreprise vous tient à cœur et que vous travaillerez d’arrache-­pied pour protéger leur placement.
  • Sécurité : quelles garanties pourriez-vous offrir aux investisseurs au cas où votre entreprise devait fermer ses portes?
  • Fonds propres : pour un projet à financer, la plupart des institutions prêteuses exigent de l’entreprise qu’elle fournisse au moins 25 % du coût total en capital.

Prévisions de trésorerie

Les prévisions de trésorerie contribuent à votre stabilité financière. Elles indiquent les sommes à recevoir et à débourser, ainsi que l’excédent ou le déficit qui en résulte. Pour établir des prévisions de trésorerie, vous devez prendre en compte les budgets d’exploitation et d’immobilisation, la proportion des ventes au comptant par rapport aux ventes à crédit et les habitudes de paiement de vos clients. L’analyse des mouvements de trésorerie vous permettra d’évaluer les éléments suivants :

  • les liquidités nécessaires pour exploiter votre entreprise chaque mois;
  • le moment où vous aurez besoin de fonds additionnels à court terme;
  • le moment où vous disposerez d’excédents pour réduire vos emprunts bancaires.

plan d'affaires type

Liste de vérification

Voici certains éléments auxquels vous devrez penser au moment de vous préparer à lancer votre entreprise :

  • Êtes-­vous prêt à démarrer une entreprise? Établissez vos objectifs et comprenez bien ce qui vous attend, y compris les sacrifices personnels. Vous devez accepter de consacrer de longues heures de travail à votre entreprise.
  • Avez­-vous fait votre recherche? Effectuez des études pour vous assurer que votre produit ou service répond à un besoin. Assurez­-vous que la conjoncture économique est favorable à votre entreprise. Faites appel à vos amis, à votre famille et à vos conseillers pour obtenir des renseignements. Les agences gouvernementales, les associations corporatives et d’autres organismes offrent des services et des programmes pour aider au démarrage d’entreprises.
  • Connaissez-vous vos obligations et avez-vous prévu un processus pour vous conformer aux exigences juridiques en matière de protection des renseignements personnels? La Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE) exige que les entreprises adoptent les mesures nécessaires afin de protéger les renseignements personnels qu’elles recueillent. Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada a prévu deux guides pour vous aider : Guide à l’intention des entreprises et des organisations et Un programme de gestion de la protection de la vie privée : la clé de la responsabilité.
  • Comment tirerez­-vous parti de vos aptitudes et compenserez­-vous vos lacunes? Évaluez vos qualités personnelles et vos compétences. Mettez à profit votre talent et reconnaissez les domaines où vous avez besoin d’aide.
  • Quelle forme votre entreprise prendra-t­-elle? Choisissez la forme juridique adéquate : société par actions, société en nom collectif ou entreprise individuelle.
  • Comment ferez-­vous la promotion et la mise en marché de votre entreprise? Comment comptez­-vous vous démarquer de la concurrence?
  • Quelle est votre stratégie de tarification? Que suggère le prix à propos de votre produit (et de sa qualité par rapport à la concurrence)? Songez au prix que commandera votre produit ou service. Évaluez votre seuil de rentabilité et vos revenus.
  • Préparez un plan d’affaires détaillé. C’est fondamental!
  • Comment comptez-vous financer votre entreprise? Assurez­-vous d’avoir un financement suffisant pour le démarrage et l’exploitation de votre entreprise.
  • Où désirez­-vous établir votre entreprise? Choisissez un emplacement qui serait raisonnable tant pour vous que pour vos clients.
  • Quel sera le mode d’exploitation courant de votre entreprise? Comment livrerez­-vous votre produit ou service tout en gérant votre entreprise? Cernez vos besoins pour assurer le bon fonctionnement de votre entreprise au quotidien.

L’avenir du travail dans les banques : profondément humain

Cinq principes directeurs stimuleront la création de la main‑d’œuvre de l’avenir dans le secteur, veillant à ce que les banques aient le bon équilibre entre capital humain et capital numérique pour naviguer à travers les méandres de l’économie moderne.

Tout

Neil Parmenter, président et chef de la direction de l’ABC, discute sur BNN Bloomberg des moyens employés par les banques pour bien traverser la pandémie de COVD-19 (en anglais)

Les Canadiens et leurs activités bancaires

Protection des renseignements personnels