Dans notre monde numérique, les enfants et les jeunes sont branchés en continu : Internet, systèmes de jeu en ligne, téléphones cellulaires et des milliers d’applications et de jeux. Les cybercriminels profitent de la popularité de ces sites, applications et jeux afin de créer des arnaques qu’un adulte peine à reconnaître et à éviter. Qu’en sera‑t‑il d’un enfant! En tant que parent, ou gardien, vous disposez de nombreuses mesures que vous pouvez adopter afin de limiter l’exposition d’un enfant aux fraudes et aux arnaques.

  • Se servir de la fonction du contrôle parental qui se trouve sur les appareils, les sites et les plateformes utilisés par l’enfant - La plupart des appareils, des sites Web, des plateformes de jeu et des fournisseurs de service Internet ont prévu des outils pour que vous puissiez protéger votre enfant en ligne. Profitez des paramètres de sécurité afin de gérer l’accès en ligne de votre enfant, y compris les types de sites Web auxquels il est permis d’accéder, les personnes avec lesquelles il est sécuritaire de communiquer et les façons à suivre pour effectuer des achats.
  • Expliquer que les renseignements du compte sont personnels – Faites comprendre à votre enfant l’importance de ne jamais donner les coordonnées de son compte à quiconque, même pas à un ami. Le compte de votre enfant peut contenir des renseignements personnels confidentiels comme le numéro de votre carte de crédit. Par ailleurs, les entreprises de jeu ne demanderont jamais des renseignements personnels du genre numéro du compte bancaire, mot de passe ou numéro d’assurance sociale. Une demande de cette sorte de renseignements personnels est une indication claire de fraude.
  • Ne jamais utiliser dans le profil des renseignements personnels permettant l’identification – Apprenez à votre enfant à ne jamais utiliser son vrai nom, son adresse, son numéro de téléphone ou le nom de son école sur les réseaux sociaux ou les systèmes de jeu en ligne. Les renseignements dans un profil peuvent être accessibles au public. Mieux vaut utiliser des données ou des noms fictifs, ou éviter tout simplement de remplir ces informations lorsque possible.
  • Expliquer les dangers de cliquer sur des liens suspects, même s’ils semblent provenir d’un « ami » – Les liens suspects, trouvés sur les sites Web, ou envoyés par texto, par clavardage sur les plateformes de jeu ou par courriel, peuvent télécharger des maliciels sur votre appareil, et voler ainsi vos coordonnées de connexion, vos renseignements personnels et les points de jeu remportés par votre enfant. Renseignez‑vous sur les moyens de déceler une fraude par hameçonnage et communiquez les informations à votre enfant.
  • Protéger les renseignements du compte – Choisissez toujours un mot de passe distinct et complexe pour chacun de vos comptes. S’il y a lieu, déclenchez l’authentification à deux facteurs afin d’aider à protéger les comptes de votre enfant contre l’accès non autorisé.
  • Attention aux sites Web et aux appels téléphoniques frauduleux; n’effectuer des achats que sur les plateformes de jeu officielles – De nombreux jeux sont vendus sous forme d’achat intégré en vue de perfectionner l’expérience. La grande popularité des jeux en ligne incite les cybercriminels à façonner des escroqueries autour de ces applications. Les sites Web frauduleux paraissent très professionnels, mais contiennent des maliciels ou offrent de l’argent de jeu en échange de renseignements personnels. Les enfants doivent éviter toute offre du genre, que ce soit sur les réseaux sociaux ou par clavardage.

Ressources

Le site Pensez cybersécurité du gouvernement canadien décrit un nombre de ressources que les parents peuvent utiliser afin de protéger leurs enfants des cybermenaces.

La bande dessinée Branchés et futés : Internet et vie privée, du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada, peut aider les enfants et les jeunes à mieux comprendre les questions de renseignements personnels pour en tenir compte en tout temps.

Les séminaires gratuits Votre Argent‑Étudiants, offerts dans les salles de classe par l’ABC, donnent, entre autres, des conseils et des renseignements sur les moyens de déceler la fraude et de l’éviter dans notre monde numérique.

L’avenir du travail dans les banques : profondément humain

Cinq principes directeurs stimuleront la création de la main‑d’œuvre de l’avenir dans le secteur, veillant à ce que les banques aient le bon équilibre entre capital humain et capital numérique pour naviguer à travers les méandres de l’économie moderne.

Tout

Neil Parmenter, président et chef de la direction de l’ABC, discute sur BNN Bloomberg des moyens employés par les banques pour bien traverser la pandémie de COVD-19 (en anglais)

Les Canadiens et leurs activités bancaires

Protection des renseignements personnels